Secrétaire d'état

en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion

Installation du Haut Conseil du Travail Social

J'ai lancé officiellement le Haut Conseil du Travail Social qui succède au précédent Conseil Supérieur du Travail Social. Présidée par la Députée Brigitte Bourguignon, l'instance est composée de 58 membres répartis en cinq collèges.

Le travail social est au coeur de notre société, avec plus d’un million de salariés, qui interviennent chaque jour auprès de plusieurs millions de nos concitoyens. Notre pays a besoin de travailleurs sociaux formés mais aussi valorisés, connectés les uns aux autres. Les métiers du travail social sont très exigeants et demandent à la fois des compétences techniques et un engagement fort au service du collectif. J’ai un immense respect pour tous les travailleurs sociaux car ils font partie de celles et ceux qui font vivre la République au quotidien.

La présidente du Haut Conseil, Brigitte Bourguignon, a réalisé un travail exceptionnel de concertation sur la question des métiers et des formations, qui a permis d’aboutir au plan d’action en faveur du travail social et du développement social.

Avec l’installation du Haut Conseil aujourd’hui, nous poursuivons cette mise en oeuvre concrète du plan d’action. Mon objectif, c’est que le plan d’action soit sur les rails, que les travaux qui seront engagés soient irréversibles, que ce plan d’action devienne une réalité.

Le Haut Conseil a un rôle essentiel à jouer que ce plan d’action réponde aux besoins de l’ensemble de notre société. La rénovation du travail social est en marche !

 

10ème anniversaire de la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Gard

Aux côtés de Denis Bouad, Président du Conseil départemental du Gard, des Députés Françoise Dumas, Fabrice Verdier et William Dumas, j’ai eu le plaisir de participer au 10ème anniversaire de la MDPH du Gard.

La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Gard est née, comme toutes ses maisons sœurs, avec le vote de la loi du 11 février 2005. Cette loi, voulue par le Président Jacques Chirac, marque un tournant déterminant dans la politique du handicap de notre pays.

En changeant la notion de handicap pour prendre en compte dans son appréciation le rôle de l’environnement, le législateur de 2005 a créé le droit universel à la compensation. Il se traduit concrètement pour les personnes handicapées par la possibilité de bénéficier de la prestation de compensation du handicap - la PCH. Cette prestation assure la couverture de besoins aussi essentiels que divers : les aides humaines, les aides techniques ou encore l’aménagement du logement.

Partenaires

cg-logo-nbps-logo-nb

Restons connectés